Le mode dorien

Dans la précédente leçon, nous avons vu le mode ionien qui n'est autre que la gamme majeure elle-même. Rentrons maintenant dans le vif du sujet et intéressons-nous au mode issu du degré II de la gamme majeure : le mode dorien.

Pour bien comprendre ce qui va suivre, prenons par exemple la gamme majeure de Do : Do - Ré - Mi - Fa - Sol - La - Si.
Ré est le degré II de cette gamme, il devient donc le degré I du mode dorien de Do majeur. Ainsi, le mode dorien de Do majeur est : Ré - Mi - Fa - Sol - La - Si - Do. Il comporte les mêmes notes que la gamme de Do majeur mais a une structure complètement différente. En effet, l'intervalle Ré - Fa est une 3cem, ce qui définit le mode dorien comme un mode mineur. On le comparera donc à la gamme mineure de référence, la gamme mineure naturelle.

Le mode dorien est extrêmement utilisé dans de nombreux styles : funk, rock, métal, fusion ou jazz. On a tendance à le préférer à la gamme mineure naturelle pour sa couleur plus "exotique". D'ailleurs, autant vous dire que c'est l'un des modes que j'affectionne le plus.

Présentation du mode dorien

Structure du mode dorien

Le mode dorien est le mode issu du degré II de la gamme majeure.
Ainsi les intervalles obtenus sont les mêmes que ceux de la gamme majeure (1 ton, 1 ton, 1/2 ton, 1 ton, 1 ton, 1 ton, 1/2 ton) mais ils sont décalés d'un degré vers la gauche. On obtient ainsi ces degrés :

structure du mode dorien

L'intervalle de 3cem entre la tonique (degré I) et le troisième degré permet d'identifier le mode dorien comme un mode mineur. Plus précisément, le mode dorien est caractérisé par des intervalles de 2deM, de 3cem, de 4teJ, de 5teJ, de 6teM et de 7èmem, ces différents intervalles étant calculés à partir de la tonique.

Par exemples, le mode Do mineur dorien a pour degrés :
Do (I), Ré (II), Mib (bIII), Fa (IV), Sol (V), La (VI), Sib (bVII), Do (I).

Le mode Mi mineur dorien a pour degrés :
Mi (I), Fa# (II), Sol (bIII), La (IV), Si (V), Do# (VI), Ré (bVII), Mi (I).

Le mode La mineur dorien a pour degrés :
La (I), Si (II), Do (bIII), Ré (IV), Mi (V), Fa# (VI), Sol (bVII), La (I).

Le mode dorien est un mode mineur, on va donc le comparer sa structure à celle de la gamme mineure de référence : la gamme mineure naturelle (revoir la leçon sur la gamme mineure).
Rappelons que la structure de la gamme mineure est : I - II - bIII - IV - V - bVI - bVII.
La seule différence vient du sixième degré qui est augmenté dans le mode dorien, formant ainsi un intervalle de 6teM avec la tonique. C'est donc ce degré VI qui va donner sa couleur au mode dorien :

Le degré VI est la note modale du mode dorien.

On remarque aussi que les degrés III et VII de la gamme majeure sont abaissés d'un demi-ton en dorien.

Sur une portée, pour écrire l'armure d'un mode, on a le choix entre deux pratiques.

Harmonisation du mode dorien et accords typiquement doriens

Pour harmoniser les degrés du mode dorien, il suffit de décaler les degrés harmonisés de la gamme majeure d'un degré vers la gauche. Les degrés harmonisés en tétrades du mode dorien sont donc :

I m7 - II m7 - bIII 7M - IV 7 - V m7 - VI m7/b5 - bVII 7M

Les accords générateurs du mode dorien sont les triades : I m, IV M et V m.

Par exemple, l'harmonisation en tétrades du mode Do mineur dorien est :
Do m7 - Ré m7 - Mib 7M - Fa 7 - Sol m7 - La m7/b5 - Sib 7M.
Ses accords générateurs sont les triades Do m, Fa M et Sol m.

Dans le modalisme, les grilles peuvent être réduites à un accord. Nous savons que l'accord issu du degré I est un accord typique du mode. En dorien, le degré I s'harmonise en tétrade m7. Ainsi :

On peut jouer dorien sur tout accord de type m7 en prenant pour tonique la fondamentale de l'accord.

L'accord m7 peut être également enrichi en accord de type m9 (une tétrade m7 avec une 2èmeM), m11 (une tétrade m7 avec une 4teJ) ou m13 (une tétrade m7 avec une 6teM).

Les formes du mode dorien

Les modes grecs étant issus de la gamme majeure, on retrouve donc les mêmes formes que l'on a déjà étudiées, mais on change la numérotation. La forme 1 du mode dorien correspond à la forme 2 de la gamme majeure.
Ainsi, on peut appliquer une règle sur le numéro des formes :

Forme dorienne = forme majeure - 1

Les emplacements de la tonique en revanche ne bougent pas, c'est ce qui permet de différencier les deux gammes. Ils sont représentés en rouge. La note modale, le degré VI, est repérée en violet.

Mode dorien - Forme 1
mode dorien - forme 1

Mode dorien - Forme 2
mode dorien - forme 2

Mode dorien - Forme 3
mode dorien - forme 3

Mode dorien - Forme 4
mode dorien - forme 4

Mode dorien - Forme 5
mode dorien - forme 5

Mode dorien - Forme 6
mode dorien - forme 6

Mode dorien - Forme 7
mode dorien - forme 7

Les exemples tablatures ci-dessous illustrent chaque forme en commençant toujours par une position de la tonique.

forme 1 de La mineur dorien

forme 2 de La mineur dorien

forme 3 de La mineur dorien

forme 4 de La mineur dorien

forme 5 de La mineur dorien

forme 6 de La mineur dorien

forme 7 de La mineur dorien

Retenir chaque forme de La mineur dorien (voir les exemples ci-dessus). Travaillez chaque forme en partant de la tonique (c'est à dire La) pour y revenir après un passage sur les six cordes.

Jouez d'affilée les sept formes en transposant les formes 6 et 7 une octave plus haut et en les jouant à partir du La grave.

Connaitre les formes du mode dorien dans les 12 tonalités possibles.

Improviser avec le mode dorien

Le mode dorien est un mode mineur. On a vu qu'on pouvait l'utiliser sur des tétrades m7 (entre autres).
Voici quelques conseils pour faire bien "sonner" le mode dorien :

Exemples d'utilisation du mode dorien

L'intro de Pull Me Under de Dream Theater est un parfait exemple de l'utilisation du mode dorien dans la construction d'un thème mineur. C'est un thème en Mi mineur joué à 102 bpm. Voici les quatre premières mesures de l'intro en question :

Intro de Pull Me Under


Découvrez Dream Theater !

Télécharger

Les deux premières mesures sont en Mi mineur (diatonique). A la troisième mesure, on sort de la gamme mineure diatonique en utilisant sur le deuxième temps la note Do# qui n'est autre que la 6teM de Mi : le mode dorien est clairement employé. Puis, on revient en Mi mineur diatonique à la quatrième mesure.

Cet exemple montre que l'on peut utiliser une note caractéristique d'un mode mineur (ici le degré VI du mode dorien) pour enrichir un thème mineur.

L'intro de Pull Me Under se joue en fait sur 8 mesures. A la huitième mesure, on joue un Fa. C'est la 2dem de Mi, la note caractéristique du prochain mode que l'on étudiera : le mode phrygien.

Intéressons-nous à l'utilisation complète du mode dorien dans la construction d'un thème.

Voici le thème de Jump Start de Greg Howe issu de l'excellent album Introspection. Nous sommes en Ré mineur dorien ; le degré VI (la note Si) a été entourée sur la tablature.

Attention toutefois, la difficulté est assez élevée. Le tempo est de 120 bpm et le phrasé est jazzy (ou swing) : sur une une rythmique de 4 doubles-croches, la deuxième et la quatrième doubles-croches sont retardées. De plus les mouvements mélodiques brisés font que l'exécution du thème est très technique. Aussi, jouez-le d'abord très lentement.

Thème de Jump Start - Pt1 Thème de Jump Start - Pt2

Télécharger

La grille, très simple, permet d'installer le mode dorien. En particulier, les deux premiers accords, Rém7 (I m7) et DoM (que l'on peut penser VII 7M), définissent clairement une cadence dorienne.

Le thème se joue sur les formes 1 et 7 du mode. On remarquera une altération sur la première note : Sol#. Cette note ne fait pas partie de Ré mineur dorien. C'est en fait la blue note #IV de la gamme pentatonique de Ré mineur qui est habilement mélangé dans le mode.

Dans le morceau original, le thème est joué un demi-ton plus bas. Il est donc en Do# mineur dorien.

Etudions une partie du solo de Symphony Of Destruction joué par l'excellent Marty Friedman sur l'album Countdown To Extinction. Le tempo est de 142 bpm et la tonalité principale du morceau est Mi mineur.
Mais lors du solo, alors que la rythmique à la guitare reste en Mi mineur, la ligne de basse évolue. C'est cette ligne de basse qu'il faut prendre en compte pour bien analyser le solo.

Solo de Symphony Of Destruction - Pt1 Solo de Symphony Of Destruction - Pt2 Solo de Symphony Of Destruction - Pt3


Découvrez Megadeth !

Télécharger

Sur les deux premières mesures, Friedman joue Mi mineur naturel, mais la ligne de basse joue un La. Il faut donc considérer La comme tonique : on est donc en La mineur dorien. D'ailleurs le degré VI (Fa#) est de nombreuses fois utilisé sur des temps forts. Le mode est clairement installé.

Sur les deux mesures suivantes, la basse joue Mi. Friedman pourrait continuer à utiliser les notes de la gamme de Mi mineur naturel mais l'avant-dernière double-croche de la première mesure est un Do# : on est passé en Mi mineur dorien.

Enfin dans les deux dernières mesures, la basse joue un Sol. Là, Friedman arpège plusieurs fois la triade majeure de Sol. On reste en tonalité de Mi mineur même si la basse suggère plutôt une tonalité de Sol majeur (la relative majeure de Mi mineur).

Voici le thème du célèbre standard jazz So What composé par Miles Davis en 1959 sur l'album mythique King Of Blue.

So What - Pt1 So What - Pt2

Télécharger

La grille du morceau suit une structure du type AABA où A est une section de 8 mesures en Ré mineur dorien et B une section de 8 mesures en Mib mineur dorien (un demi-ton au dessus de Ré). Le thème ci-dessus est joué sur les sections A. Sur les sections B, il est juste transposé un demi-ton plus haut.

Pour vous entrainez sur cette grille typiquement modale, voici une piste AABA répétée deux fois. Attention, ici chaque section contient 4 mesures et non 8.
Vous jouerez Ré mineur dorien sur les sections A et Mib mineur dorien sur les sections B.

Backing track

Exemple d'impro sur cette piste

Pour le passage d'une section à l'autre, c'est à dire pour moduler de Ré mineur dorien à Mib mineur dorien et vice-versa, vous avez plusieurs possibilités.
On peut marquer une pause entre les deux sections. Cela permet à l'auditeur de "souffler" et de se préparer au prochain chorus. Ou alors, on peut enchainer directement le solo sur le mode suivant. Soit en jouant brusquement la nouvelle tonalité, soit en préparant l'auditeur en jouant une note commune aux deux modes (Do ou Fa).

Marchand de sons

© Copyright 2003-2017 GuitarBob, tous droits réservés

Plan du site - Haut de page

1 gratteux en ligne